SGPBanner002

 

« Pouvoir,  penser, aimer, agir, oser, croire … » et vous savez quoi ? Les trois petits points à la fin du titre sont les plus importants ! Le thème des cultes de l’été sur notre région est une combinatoire de ces différents mots-clés.  Vous les avez surement déjà vus ou entendus à l’occasion des 500 ans de la réforme et notre fête de l’Eglise du 21 mai. Trois lieux de notre région accueilleront tour à tour  diffèrent/e/s ministres et prédicat/rices/eurs, qui se baseront sur un de ces mots en le combinant à un autre, qui les inspire, pour partager avec vous un message qui leur tient à cœur. Alors au plaisir de vous rencontrer à ces occasions, en profitant d’un été que je vous souhaite reposant et régénérant, avant une reprise d’activité toujours marquée du sceau d’une diminution de forces ministérielles, mais offrant peut-être par la même occasion, d’une manière que nous espérons plus positives, des possibilités de créer de la vie communautaire dans un esprit renouvelé.

Bertrand Barral, pasteur


Cultes d’été

Dimanche 2 juillet à 10h
Temple de la Servette
Culte avec Cène
Patrick Baud, pasteur
 
Dimanche 9 juillet à 10h
Temple de Montbrillant
Culte avec Cène
Anne-Laurence Cornaz Gudet, diacre
 
Dimanche 16 juillet à 10h
Temple de Saint-Gervais
Culte avec Cène
Philippe Leu, pasteur
 
Dimanche 23 juillet à 10h
Temple de la Servette
Culte avec Cène
Sonja Musy, pasteur
 
Dimanche 6 août à 10h
Temple de Saint-Gervais
Culte avec Cène
Nicolas Lüthi, pasteur
 
Dimanche 13 août à 10h
Temple de la Servette
Culte avec Cène
Patrick Baud, pasteur
 
Dimanche 20 août à 10h
Temple de Montbrillant
Culte avec Cène
Bertrand Barral, pasteur
 
Dimanche 27 août à 10h
Temple de Saint-Gervais
Culte de la rentrée avec Cène
Anne-Laurence Cornaz Gudet, diacre
 

Cet été, l’Eglise protestante de Genève vous propose de voir Genève sous un nouveau jour, celui de la Réforme et du témoignage de la foi qui nous habite profondément.

La cité de Calvin et l’Eglise portent un héritage passionnant qu’il ne tient qu’à chacun de (re)découvrir et dont vous écrivez le futur.

C’est notre façon à nous aussi,

Eglise protestante de Genève, de vous donner envie de mieux nous connaître !

En savoir plus

Les réformés s’affirment dans la presse romande

Le journal Réformés, le nouveau mensuel des Eglises réformées romandes, a remplacé les trois journaux d’Eglises réformées de Suisse romande (Genève, Vaud, Berne-Jura-Neuchâtel).

Ce journal est dirigé par Elise Perrier, ancienne rédactrice en chef de La Vie protestante et par le théologien-journaliste Gilles Bourquin.

Objectif de ce nouveau média: « réaffirmer l’identité protestante, avance Elise Perrier. Ce projet a de la cohérence parce qu’on s’unit pour pouvoir délivrer un message fort. Et ça, c’est une des missions importantes de Réformés : être ensemble pour offrir un vrai visage. Bien sûr, nous ferons place à la pluralité des opinions, mais nous avons quand même un message spécifique, une unité. »

Le dernier numéro parle de  » Bonheur : le paradoxe protestant  »

Le site web de la Vie Protestante a fait peau neuve et sa nouvelle adresse est: www.vpge.ch

 
« De profundis… Ce mot profondeur, emprunté à l’expérience de l’espace, a pris un sens spirituel. Il peut s’opposer à superficiel : la vérité est profonde, elle n’est pas superficielle. Mais aussi à « élevé » : la souffrance est profonde, elle n’est pas élevée. Ainsi, dans les profondeurs, on trouve la lumière de la vérité et les ténèbres de la souffrance. Il y a une profondeur en Dieu, et il y a une profondeur depuis laquelle le psalmiste crie vers Dieu. S’agit-il de deux profondeurs différentes ? Et pourquoi emploie-t-on le même symbole spatial pour l’expérience de la vérité et pour celle de la souffrance ? » voir le text complet

 

«…Comme souvent à la fin d’un livre nous avons une sorte de pacte de lecture : celui qui parle dans le livre n’est ni Jean le Voyant, ni l’ange qui lui montre ses visions, c’est Jésus lui-même, et de toute son autorité de Fils de Dieu il commande de ne pas ajouter et de ne pas retrancher aux paroles du livre. Ce pacte est particulièrement exigeant : il s’agit de rendre possible la transmission la plus fidèle qui soit de ce qui est révélé. Au moment où le texte va se détacher de son auteur ou de celui dont il témoigne, pour être livré à la lecture, il est important de rappeler que la parole qu’on va y découvrir a un statut particulier : c’est la révélation par Jésus-Christ d’un monde et d’un temps qui échappent au visible et au représentable …  » (voir le texte complet)

Dès le 1er septembre (sauf les jours fériés ou de congé scolaire), chaque jeudi soir de 18h15 à 19h, Jean-Pierre Zurn reprend l’animation de ce moment de partage: une méditation qui comporte chant et prière tourne autour d’un texte biblique que chaque personne laisse résonner en elle, avant d’échanger quelques impressions et de faire place à une interprétation pour les croyants d’aujourd’hui.Pour le programme de 2016-2017, le choix s’est porté sur un parcours à travers le livre de l’Apocalypse.

 

Organisés par l’Espace Saint-Gervais, les cultes cantates sont nés du désir de faire dialoguer musique, liturgie et texte biblique. Musique et parole s’unissent pour constituer un message vivant et contemporain (plus de détails). Le premier dimanche de chaque mois à 10h au temple de Saint-Gervais.

Les cultes cantates au temple de Saint-Gervais reprennent à partir du 3 septembre, tous les premiers dimanches à 10h