Plan 2018-2019 : 36 rencontres, 36 psaumes

 6 septembre  Jeûne genevois
 13 septembre  Psaume 57: Pitié, Dieu !
 20 septembre  Psaume 59: Dieu, délivre-moi de mes ennemis
 27 septembre  Psaume 63: Dieu, c’est toi mon Dieu
 4 octobre  Psaume 65: Dieu qui es en Sion, la louange te convient !
 11 octobre  Psaume 66: Acclamez Dieu toute la terre
 18 octobre  Psaume 72: Dieu, confie tes jugements au roi
 25 octobre   vacances d’automne
 1er novembre  Psaume 73: En vérité, Dieu est bon pour Israël
 8 novembre  Psaume 75: Dieu, nous te célébrons !
 15 novembre  Psaume 79: Dieu, les nations ont envahi ton patrimoine
 22 novembre  Psaume 80: Berger d’Israël écoute
 29 novembre  Psaume 81: Criez de joie pour Dieu notre force
 6 décembre  Psaume 84: Comme elles sont aimées tes demeures !
 13 décembre  Psaume 45: Le cœur vibrent de belles paroles
 20 décembre  Psaume 49: Peuples, écoutez tous ceci !
 10 janvier  Psaume 12: Au secours Seigneur, il n’y a plus de fidèle !
 17 janvier  Psaume 16: Dieu garde moi j’ai fait de toi mon refuge
 24 janvier  Psaume 19: Les cieux racontent la gloire de Dieu
 31 janvier  Psaume 25: Seigneur je suis tendu vers toi
 7 février  Psaume 27: Le Seigneur est ma lumière et mon salut
 14 février  Psaume 34: Je bénirai le Seigneur en tout temps
 21 février  Vacances de février
 28 février  Psaume 41: Heureux celui qui pense au faible
 7 mars  Psaume 90: Seigneur d’âge en âge tu as été notre abri
 14 mars  Psaume 92: Qu’il est bon de célébrer le Seigneur !
 21 mars  Psaume 95: Venez crions de joie pour le Seigneur !
 28 mars  Psaume 98: Chantez au Seigneur un chant nouveau
 4 avril  Psaume 99: Le Seigneur est roi !
 11 avril  Psaume 110: Oracle du Seigneur à mon Seigneur
 18 avril  Psaume 114: Quand Israël sortit d’Egypte
 25 avril  Vacances de Pâques
 2 mai  Psaume 115: Non pas à nous Seigneur
 9 mai  Psaume 125: Ceux qui comptent sur le Seigneur sont comme le mont Sion
 16 mai  Psaume 127: Si le Seigneur ne bâtit la maison
 23 mai  Psaume 130: Des profondeurs je t’appelle
 30 mai  Ascension
 6 juin  Psaume 133: O quel plaisir, quel bonheur
 13 juin  Psaume 135: Alléluia, louez le nom du Seigneur !
 20 juin  Psaume 146: Alléluia O mon âme, loue le Seigneur !
 27 juin  Psaume 149: Chatez pour le Seigneur un chant nouveau !
   

 


La construction du Psautier

(Martin Rose, Introduction à l’AT, Labor et Fides 2004)

Des collections les plus anciennes aux plus récentes

Les prières de David, le chantre favori d’Israël, dépeint dans toute son humanité, avec ses qualités et ses défauts. David ne porte aucun titre. Suscriptions situant le psaume dans l’aventure de David selon l’historiographie deutéronomiste. A l’époque de l’exil babylonien, la figure de David devient une figure identitaire pour les juifs exilés, modèle de l’homme qui expose ses états d’âme devant Dieu. Dernier verset du Ps 72,20 : « Ici se terminent les prières de David fils de Jessé. »

51-72

Les psaumes d’Asaf : après l’exil, le culte sacrificiel se réorganise au temple. Le livre des Chroniques en rend compte : il mentionne les chantres fils d’Asaf (lui-même chantre sous David). Le Ps 50 (aussi psaume d’Asaf) est un psaume d’introduction programmatique.

50 + 51-72 Prières de David + les psaumes d’Asaf 73-83

Le psautier élohiste date de l’époque perse : élohiste parce qu’on a remplacé dans toute la collection (Ps 42-83) le nom divin Yhwh par Elohim (la divinité, selon une adaptation à la politique religieuse de l’empire perse qui favorise les dieux internationaux plutôt que les nationaux).

Psaumes de Coré 42-49 + Prières de David et psaumes d’Asaf 50-83

Le psautier davidique : à l’époque de la reconstruction, on fonde beaucoup d’espoir sur Zorobabel, gouverneur de Juda, qui est un descendant de David et que l’on encourage à reconstruire le temple (Aggée, Zacharie). On fonde sur lui des espérances messianiques qui seront déçues. Zorobabel disparu de la scène politique, c’est le grand-prêtre Josué qui prend de l’importance.

Psaumes de David 3-41 Psautier élohiste 42-83 Ps de Coré 84-85, de David 86, de Coré 87-88

Le psautier messianique : deux psaumes viennent rappeler la promesse de Dieu à David (89,4.36.50 et 2,7), même si la réalité n’en laisse pas présager la réalisation immédiate (89,52). La position officielle des autorités est plutôt liée au temple qu’à un avenir politique. On a là quelque chose qu’on a pu appeler un messianisme sans messie !

Psaume 2 Psautier davidique 3-88 Psaume 89

Le Psautier théocratique : en fait on va transposer le messianique dans la conviction que c’est Dieu lui-même qui règne sur son peuple : lui réalisera la justice qu’aucun roi n’a pu obtenir. Toute la terre participera à la louange de Yhwh. Son règne est proche. David n’est plus le premier psalmiste ; c’est Moïse (Ps 90,1 : Prière de Moïse). D’autres psaumes, exprimant le même enthousiasme (Alléluia), ont été ajoutés à divers moments à cette collection.

Psautier messianique 2-89 Psaumes du Règne 90-99 Alléluias 100-118

Le Psautier sapiential : le Ps 1 introduit le psautier par un poème qui parle de deux chemins et le Ps 119, le plus long du psautier, est une construction savante : 176 versets, 22 strophes correspondant au 22 lettres hébraïques, reprise chacune 8 fois au début de chaque verset (Psaume acrostiche alphabétique). Son thème correspond à celui du Ps 1. Comme l’actuel psaume 116 comptait primitivement pour deux, on aurait un psautier de 120 psaumes, (12 tribus et 10 commandements : totalité de l’enseignement divin…).

Psaume 1 Psautier théocratique 2-118 Psaume 119

Le Psautier liturgique : On ajouta encore des psaumes de pèlerinage, d’autres psaumes de David et une grand final en Alléluias

Psautier théocratique 1-119

Psaumes de montées 120-134 Psaumes de David 135-144 Grand Hallel 145-150